Posté dans Actualités

Le bassin de Lacq a besoin d’Alain ROUSSET

Partager l'article

 

Les récents attentats ont naturellement et légitimement bouleversé les électrices et les électeurs, tout comme leurs préoccupations.

Pour autant, il est indispensable que le démocratie puisse s’exprimer pleinement et l’enjeu des élections régionales pour notre territoire, le bassin de Lacq, est fondamental.

Conseiller Régional depuis 2010, je suis candidat sur la liste conduite par Alain ROUSSET.

Sous son impulsion, le Conseil Régional d’Aquitaine a construit un lycée des métiers de la chimie et de la sécurité, un internat, une halle chimie. Des structures qui profitent aux lycéen-e-s comme aux adultes en formation professionnelle.

Côté industriel, TORAY bénéficie depuis de longues années d’un accompagnement financier de la Région pour son développement et la formation de ses personnels. La construction de la nouvelle unité de PAN (le précurseur des fibres de carbone) a été subventionnée à hauteur de 4 millions d’euros. LCC30 (Lacq Cluster Chimie) qui a permis de maintenir les activités thiochimiques d’Arkéma après l’arrêt de l’extraction du gaz à Lacq a été accompagné à hauteur de 1,8 millions d’euros par la Région. SOBEGI, YARA, NOVASEP à Mourenx (1 M€) ont été fortement soutenues par la Région Aquitaine.

Les TPE (Toutes Petites Entreprises) et PME, tout comme les demandeurs d’emplois qui créent leurs entreprises ont également été accompagnés.

Demain la compétence économique sera renforcée et exercée par la seule nouvelle grande Région et les enjeux pour le bassin de Lacq sont très importants : Fibres de carbone biossourcées à bas coût (CANOE), Batteries du futur (Hydro Quebec)…

Je connais la passion d’Alain ROUSSET pour le développement économique, la recherche et l’innovation, la formation professionnelle. Je connais aussi son attachement et sa connaissance de notre territoire.

J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler à ses côtés. J’y ai consacré beaucoup de temps et d’énergie. Je crois pouvoir dire avec des résultats.

Demain nous aurons besoin de cette politique qui irrigue tous nos territoires et pas seulement la métropole bordelaise. Nous en aurons besoin pour poursuivre la mutation économique du bassin de Lacq et nous en aurons besoin pour tous les projets de nos territoires.

C’est le sens de mon engagement.

Les 6 et 13 décembre je forme le voeux que les électrices et les électeurs ne se trompe pas d’élection, qu’ils aillent nombreux voter Alain ROUSSET et qu’il donne au bassin de Lacq un élu disponible et attentif.