« Canoë » en forte croissance à Lacq

« Canoë » en forte croissance à Lacq

C’est en présence du Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain ROUSSET, que nous venons de couper le ruban des bâtiments 2 & 3 de « Canoë » à Lacq.

Cette plateforme de transfert technologique sur les matériaux avancés est passée de quelques unités de chercheurs il y a quelques années, à 65 aujourd’hui avec un objectif de 100 à l’horizon fin 2020.

Contrairement aux grandes entreprises, aux grands groupes, à l’instar du GRL tout proche avec Arkéma et Total, les PME et Startup ne disposent pas de centre de recherche et de développement (R&D) leur permettant de développer leurs transferts technologiques pour s’inscrire dans l’innovation. C’est en particulier à ces Startup et PME que s’adresse la plateforme « Canoë ».

Quelles soient très locales, basques ou néo-aquitaines, ces petites entreprises bénéficient de matériels high-tech et de chercheurs pour les y aider. C’est un outil unique en France, développé entre autres par Patrice GAILLARD.

La région Nouvelle-Aquitaine accompagne fortement « Canoë » sur ses développements, comme ici à Lacq avec la participation de la CCLO sur le foncier. Chemparc, qui gère la plateforme Chemstart’up s’occupe de gérer les locaux.

Pas loin d’une centaine de créations d’emplois qualifiés en 6 ans sur les métiers de demain, dans des domaines en pointe et en étant plus respectueux de l’environnement. Voilà les résultats d’un travail collectif, sur un bassin tourné vers la chimie verte.

Méthaniseur de Fonroche : visite des élus

Méthaniseur de Fonroche : visite des élus

Avec une délégation de maires de la Communauté de Communes de Lacq-Orthez et quelques élus du conseil municipal, nous sommes allés visiter l’unité de méthanisation de Fonroche de Villeneuve sur Lot.

Semblable à l’unité qui sera prochainement construite sur Mourenx, à proximité de l’entreprise Arysta Life Sciences, elle produit du méthane à partir de déchets issus d’abattoirs ou d’entreprises agro-alimentaires, de lisiers ou de drêches de maïs doux.

Cette visite nous a permis de nous rendre compte du processus de méthanisation, du fonctionnement des approvisionnements et de leurs rotations. Respectueux de l’environnement, le méthaniseur  de Mourenx se nommera Bio Béarn. Il créera une dizaine d’emplois directs et une trentaine d’emplois induits. La production de méthane sera directement injectée dans le pipe de Terega à proximité du site. 

Après l’installation des Laboratoires des Pyrénées et des Landes sur l’ancien bâtiment de Célanèse, les panneaux photovoltaïques de Total Solar qui seront installés sur des parcelles inconstructibles, l’investissement d’Air Liquide, ce méthaniseur est une très bonne nouvelle pour l’emploi sur le site de Mourenx-Noguères-Pardies.

Il confortera encore notre ambition de territoire à énergie positive.

Nous offrons une deuxième chance à nos jeunes

Nous offrons une deuxième chance à nos jeunes

Lucien, 20 ans, a décroché à l’école alors qu’il était en 5ème. Marre de l’école car éprouvant des difficultés dans une matière, puis une autre… comme de nombreux « décrocheurs ». Placé en foyer d’accueil il connaît des difficultés jusqu’au jour où il trouve sa voie. Il veut être jardinier ou maraîcher, travailler en plein air, dans la nature. C’est un stage qui lui a permis de trouver sa voie.

Suivit par la mission locale de Pau, ce jeune Palois intègre alors notre école de la deuxième chance. Il conforte son choix, son projet professionnel, travaille les fondamentaux nécessaires, les mathématiques, pour arriver à passer son CAP de jardinier-paysagiste plus tard.

Son témoignage, parmi d’autres, montre à quel point nous avons eu raison de faire cette école, avec le volontarisme du Conseil Départemental, la participation de l’État, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de la CCLO.

Grace à l’accompagnement individuel, aux différents stages en entreprises, au coaching de leurs encadrants, ces jeunes se lèvent le matin avec un but, ils se projettent, reprennent le goût d’apprendre ou d’entreprendre. Le goût de la vie.

RAVATHERM investit près de 9 millions dans une nouvelle unité à Artix avec l’aide de la Région

RAVATHERM investit près de 9 millions dans une nouvelle unité à Artix avec l’aide de la Région

C’est une excellente nouvelle pour l’économie et pour l’environnement.

Le groupe Ravago, propriétaire de l’usine RAVATHERM à Artix, investit près de 9 millions d’euros dans la reconstruction de son unité aujourd’hui obsolète.

Cet investissement permettra d’augmenter sa capacité de production de plaques isolantes en polystyrène extrudé tout en réduisant de manière significative sa consommation d’électricité.

Le nouveau procédé permettra également de supprimer l’utilisation de HFC (HydroFluoroCarbure) gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique, 14.000 fois plus que le CO2.

C’est sur ce surcoût d’investissement inhérent à cette performance énergétique et environnementale que la région intervient en apportant une aide de 400.000€.

Un dossier sur lequel je me suis beaucoup investi en tant que Conseiller Régional de Nouvelle Aquitaine, avec Chemparc et Jacques CASSIAU-HAURIE Président de la Communauté de Communes de Lacq-Orthez.

Une excellente nouvelle pour les dizaines d’emplois présents et pour l’avenir de notre territoire.

UPL à Mourenx : Les indiens investissent 16 millions d’euros

UPL à Mourenx : Les indiens investissent 16 millions d’euros

Vendredi 12 octobre, Jai SHROFF, Pdg du groupe UPL était à Mourenx pour l’inauguration de la nouvelle unité de bouillie bordelaise de Cerexagri. L’occasion pour moi de le remercier au travers d’un discours d’accueil, de lui remettre la médaille d’honneur de la ville et de lui faire signer le livre d’or de la ville sur lequel il a écrit ces quelques mots : » We are very happy today to inogurate our new Plant. Hope far bigger Plants in the future »

« Je suis très heureux, Monsieur le Président, de pouvoir vous accueillir ici à Mourenx. 

C’est un honneur pour moi.

Une chance pour notre territoire, notre commune, de compter parmi ses investisseurs un groupe comme UPL avec une dimension internationale.

UPL est un acteur mondial important dans le domaine de la protection des cultures maraîchères.J’ai pu, lors de ma visite en Inde en février, me rendre compte de la qualité environnementale de vos installations. J’ai pu mesurer l’ambition de votre groupe, ses nombreux investissements.J’ai aussi vu votre implication dans la vie locale, avec votre fondation, ce qui fait d’UPL un groupe industriel respectueux de l’homme et de son environnement. 

Un proverbe indien dit : « la terre n’est pas un don de nos parents. Ce sont nos enfants qui nous la prêtent » Nous devons à l’échelle planétaire modifier nos modes de consommation, de production pour respecter l’homme et son environnement. Ce sont les défis de demain. Et c’est ensemble que nous devons relever ces défis. Cela se fera par transition. « Paris ne s’est pas fait en un jour. ». Nous voulons relever ces défis avec vous.

Posté dans Économie & Emploi
L’école de la deuxième chance à Mourenx !

L’école de la deuxième chance à Mourenx !

Portée par le Département des Pyrénées-Atlantiques, avec le concours de l’Ėtat et de la Région nouvelle Aquitaine, l’école de la deuxième chance de notre département accueillera dès le mois de septembre les premiers stagiaires.

La ville de Mourenx a mis à disposition, par le biais d’une convention, une partie du centre Bernard DUQUESNOIS pour permettre son installation. C’est à l’initiative de notre municipalité, de cette municipalité, que Mourenx accueille cette école.

De la même manière, c’est à l’initiative du Conseiller départemental Bernard DUPONT que l’on doit son montage juridique, financier, et sa réalisation. D’abord à Mourenx, ensuite sur le territoire du BAB, puis sur une troisième localisation à Pau. Mourenx restant la tête du pôle départemental.

Ce matin nous avons officiellement dévoilé le nouveau Totem de signalisation en présence de son directeur Madjid Boubaaya.

Dans les jours et les semaines qui viennent, le recrutement des équipes, l’aménagement des locaux, seront terminés et nous serons prêts à accueillir les stagiaires.

Posté dans Économie & Emploi
L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Un nouveau groupe BNI est né ce matin sur le bassin de Lacq, à l’initiative d’ Aline LAFOURCADE (studio photo à Mourenx).

Bussiness Network International (BNI) est leader mondial de recommandation d’affaires. Un réseau qui intègre tous les maillons de la chaine économique : consulting, entrepreneurs, commerçants, artisans, banques, assurances, conseils, avances… bref toute l’activité d’un territoire.

Un réseau qui permet d’échanger, de partager ses contacts, à l’image de cette première réunion matinale, tôt ce matin, où chacun des membres de BNI invitait d’autres futurs membres autour d’un concept original.

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Plus de 150 dirigeants ont compris les enjeux de BNI sur le bassin de Lacq et répondu présents. J’ai pu échanger, mesurer, et dire l’intérêt que revêt ce type d’organisation. Pour reprendre un vieille expression : tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin !

Le développement économique au cœur de nos priorités

Le développement économique au cœur de nos priorités

Dès sa prise de poste, notre nouveau préfet, Gilbert Payet, confiait à un quotidien local son intérêt pour le développement du bassin Lacq qu’il classait parmi ses priorités.

Ce mardi 17 octobre, nous avons pu, avec Jacques CASSIAU-HAURIE, Président de la CCLO et les industriels du bassin de Lacq (SOBEGI, ARKEMA, TOTAL, NAVASEP, CEREXAGRI, RAVATHERM, ABENGOA…) présenter au préfet notre tissu industriel, ses enjeux, ses nombreux atouts.
Nous sommes revenus sur les recents investissements :
– NOVASEP et sa ligne de purification d’oméga 3 à Mourenx inaugurée fin 2014 et qui aura permis la création de 30 emplois.

Posté dans Économie & Emploi
Bâtiment : des métiers en tension

Bâtiment : des métiers en tension

Les métiers du bâtiment offrent aujourd’hui aux jeunes des possibilités d’apprentissage avec à l’horizon un emploi ! Le BTP CFA des Pyrénées-Atlantiques a recensé plus d’une centaine d’entreprises (104) en recherche d’apprentis (111) pour la rentrée 2017.

Face à cette situation de « métiers en tension », c’est à dire plus d’offres que de demandes, et notamment sur les carreleurs, menuisiers, charpentiers, la Région Nouvelle-Aquitaine lance une expérimentation d’apprentissage jusqu’à 30 ans.

Le BTP CFA organise des journées portes ouvertes, les mercredis de l’apprentissage, des actions de communication pour recruter des jeunes jusqu’à 30 ans.

Foire de Mourenx : Sous le soleil, les robots !

Foire de Mourenx : Sous le soleil, les robots !

Plusieurs dizaines de milliers de visiteurs étaient au rendez-vous de la 27ème édition de la foire ce week-end. Petits et grands ont profité des animations autour des robots, sous un soleil magnifique, profitant des stands.

Au delà de leur aspect ludique, les robots, très appréciés du public, participent à l’innovation et au progrès et c’est bien ce message là que nous souhaitions passer.

Quil s’agisse du domaine médical (d’ici à 5 ans 1 intervention sur 3 sera réalisée à distance par des robots aux États Unis), des milieux hostiles à l’homme (Fukushima) ou inaccessibles (Planète Mars), les robots symbolisent nos avancées technologiques. nos conquêtes spéciales.

Du bras articulé de Nao ou de Titan, à celui de la grue qui grignote le bâtiment L, l’homme est à l’œuvre.

Vitrine économique de notre territoire, la foire permet de mettre en valeur la présence de nombreux commerçants et artisans, et celle de nos nombreuses associations.

C’est aussi un formidable vecteur de communication qui nous permet de mettre en valeur notre ville en pleine mutation. Une ville qui change !

Vous étiez nombreu-ses-x à saluer ce changement,