Vendredi à Mourenx, Fête de la Musique et Marché des Producteurs

Vendredi à Mourenx, Fête de la Musique et Marché des Producteurs

Vendredi 24 juin, dès 18 h sur le parvis du MI[X] devant l’Hôtel de Ville, producteurs et artistes locaux se retrouvent pour célébrer les premiers jours de l’été !
Pour la Fête de la Musique, les groupes La Tuna (jeunes musiciens d’Orthez) et Papel Mojado (Pau) seront sur scène.
Autour, le Marché des Producteurs de Pays accueillera une dizaine de producteurs locaux. Vous pourrez créer votre propre menu, de l’entrée au dessert en passant par la boisson.
Cette soirée conviviale est proposée par la ville de Mourenx en partenariat avec la CCLO et la Chambre d’Agriculture des Pyrénées-Atlantiques.
Pour en savoir plus, découvrir les groupes et retrouver le menu, cliquez ici.

Après quelques aléas et autres annulations dues à la crise sanitaire, la CCLO relance ses Marchés de Producteurs de Pays cette année.
Ces sept marchés gourmands et festifs (animations musicales) sur notre territoire sont organisés en partenariat avec la Chambre d’Agriculture des Pyrénées-Atlantiques et les communes concernées.
Les prochains seront : jeudi 4 août à Orthez, jeudi 18 août à Monein et vendredi 2 septembre à Arthez-de-Béarn, en soirée.
Pour en savoir plus sur le détail des menus et les animations, cliquez ici.

Autres réjouissances de l’été, l’animation des marchés du territoire avec les Festi’Marchés de la CCLO. Lancés à l’été 2020 pour remettre un peu d’animations après le (premier) confinement et forts de leurs succès, ces animations ont été reconduites l’an passé et le sont cette année. Vous les retrouverez à Mourenx les samedis 2 et 16 juillet et 6 et 27 août.

Enfin les Marchés nocturnes en centre-ville d’Orthez sont de retour avec leurs lots d’animations, de musiques, d’artisans, de producteurs locaux…

Pour tout savoir sur les animations estivales, cliquez ici.

Une économie toujours en croissance

Une économie toujours en croissance

Ce matin, avec des élus de la CCLO et les services, nous nous sommes rendus sur la nouvelle extension de Chemstart’up.

Lancée il y a 10 ans à peine, la plate-forme de recherche, de développement et de transfert technologique (portée par la CCLO et Chemparc) en est à sa troisième extension : signe du dynamisme économique retrouvé de notre bassin !

Désormais Arkema, M2i et CANOE disposent de laboratoires et locaux encore plus novateurs pour le développement de leurs activités. Ce sont ainsi 85 emplois qui composeront la plate-forme (et 100 à l’avenir).

Nous avons continué par la visite du chantier de l’entreprise Alpha chitin à Lacq, qui, dès cet automne, sera le premier site français de production de chitine et chitosane pour des composants pharmaceutiques. Cette industrie novatrice va employer 12 salariés au démarrage (puis 55 à l’horizon 2024).

La Communauté de Communes de Lacq-Orthez s’est lancée depuis quelques années, dès la mandature de Jacques CASSIAU-HAURIE, dans une politique offensive de reconquête économique et industrielle.

Nous avons, par exemple, racheté d’anciennes friches industrielles (Rio Tinto ex-Pechiney, Célanèse ex-Rhône-Poulenc) pour les aménager et permettre l’installation de nouvelles activités et la création de nombreux emplois. Près de 500 créations d’emplois sont prévues dans les prochaines années avec notamment la base logistique du groupe Lidl.

Ces terrains accueillent aussi une méga-production d’électricité photovoltaïque et dès cet été la production de biogaz avec le méthaniseur de TotalEnergies. Au moment où notre pays se questionne sur son indépendance énergétique, nous pouvons affirmer que ces choix étaient les bons, malgré les quelques détracteurs dont la motivation pouvait sembler douteuse.

Aujourd’hui, ce virage dans l’histoire du bassin de Lacq nous permet d’accueillir plus largement de nouveaux projets dans le domaine de la chimie verte.

Au-delà de l’industrie ce sont tous les métiers de la sous-traitance, du commerce, de l’artisanat, des services, du tourisme, de l’agriculture, de l’économie sociale et solidaire que nous soutenons de Puyoô à Monein, de Lagor à Arthez-de-Béarn, dans nos 61 communes.

Nous sommes une terre économique et dynamique. C’est l’activité économique, créatrice de nombreux emplois, et donc de richesse pour les administrés, qui nous permet de maintenir notre niveau élevé de service public et d’aborder l’avenir avec optimisme.

Vous pouvez retrouver tous ces projets officiels (car bien sûr les « prospects » que nous avons, avec leurs clauses de confidentialité, ne nous permettent pas d’évoquer d’éventuels beaux projets à venir encore) dans le dernier magazine de la CCLO, en cliquant ici.

Posté dans Actualités
Dimanche, participez à la Hungry color pour la Croix-Rouge

Dimanche, participez à la Hungry color pour la Croix-Rouge

Ce dimanche 5 juin, la Ville de Mourenx s’associe à la Croix-Rouge (unité locale d’Orthez) pour la Hungry color : course et événements caritatifs et solidaires pendant toute la journée.

Rejoignez-nous dès 12 h à la Plaine des sports pour récupérer votre bracelet d’accès et votre kit (un sachet de poudre, un tee-shirt, une bouteille d’eau, une paire de lunettes et un sac à dos).
A 14 h : animations et échauffement collectif assurés par la salle de sports SporTiempo d’Artix.
Et à 14 h 30 : départ de la course (qui peut très bien se faire en marchant) sur un parcours de 5 km accessible à tous : enfants, adultes, personnes en fauteuil roulant… et à faire autant de fois que vous le souhaitez.
Le principe est simple et amusant : tous les kilomètres, vous passez sous une arche pour recevoir de la poudre de couleur. Vous pouvez même venir avec un déguisement.
Grâce à chaque inscription, la Croix-Rouge financera des repas pour les personnes en difficulté : 5 couleurs – 5 km – 5 repas offerts.
Tout autour du parcours et pour toute cette journée : restauration et buvette géante, ambiance DJ, jeux gonflables, animations en tous genres et plein de surprises.
A 18 h 30 : final devant la scène et animations de fin de course pour tous les participants.
Enfin de 20 h à 1 h : soirée « After Hungry color ». La Plaine des sports se transformera en piste de danse géante (avec DJ Laurent en guest) avec jeux de lumières, distribution de goodies, grand lâcher de poudre et un feu d’artifice en musique (à 23 h).

Dans notre pays aussi, et encore plus en cette période de forte inflation, d’envolée des coûts de l’énergie et d’incertitudes quant à l’avenir, trop de Français·es se retrouvent dans le besoin. La Croix-Rouge française, association d’utilité publique, est aux côtés des foyers en difficultés et tente de répondre au mieux aux besoins locaux en produits alimentaires. Par cette journée festive, soyons solidaires de leurs actions.

Informations et billetterie en cliquant ici.

Défendons notre hôpital

Défendons notre hôpital

Depuis trop longtemps les difficultés s’aggravent dans les hôpitaux publics : fermeture de lits, difficile accès à certains soins, dégradation des conditions de travail des personnels médicaux et paramédicaux, sous-effectifs…

Nos gouvernants ont instauré des critères de rentabilité dans la gestion des hôpitaux publics entrainant ainsi cette rationalisation néfaste des dépenses de santé.

Après deux années de crise de la COVID, le personnel est à bout, les démissions s’enchaînent et les recrutements aboutissent peu.

La réalité est qu’en France l’hôpital n’arrive plus à remplir sa mission de service au public.

Qu’a donné le « Ségur de la santé » avec ses milliards d’euros et ses promesses de transformation de notre système de santé ? Rien ou si peu.
Quelle réponse efficace est apportée par nos gouvernants ? Quelle réponse pragmatique est apportée par le législateur ?
Nous devons nous mobiliser car l’accès aux soins est un droit fondamental.

L’hôpital d’Orthez (qui est le seul de notre territoire de Lacq-Orthez) est, lui aussi, gravement impacté.
Différents arrêts du SMUR depuis le mois de juillet démontrent l’incapacité d’y assurer la permanence des soins. 
A cela s’ajoute une diminution de l’offre de soins avec la fermeture du service de rééducation fonctionnelle et de lits en gériatrie.

Des fermetures à répétition et un manque de moyens et de personnels qui ne va pas s’arranger avec l’arrivée de l’été, bien au contraire.

Nous ne pouvons pas rester inactifs face à cela.
Il en va de la sécurité des patients, de notre sécurité à tou·te·s !

Je vous invite à vous associer à la manifestation pour le maintien des urgences et de tous les services de l’établissement de santé de l’hôpital d’Orthez qui est organisée ce samedi (21 mai) à 10 h 30, devant la mairie d’Orthez.

Photo : © snowing https://fr.freepik.com/photos/sante

Ce week-end c’est le grand retour de la Foire de Mourenx

Ce week-end c’est le grand retour de la Foire de Mourenx

Les 14 et 15 mai, pour sa trentième édition, la Foire vous attend plus festive que jamais.

Cette année, le thème des 4 éléments (eau, air, feu et terre) sera mis à l’honneur dans différents lieux pour des animations et ateliers, en accès libres et gratuits : coquelicots géants, trapèzes volants, murs végétalisés…

Avec plus de 150 exposants, venus de toute la France, la Foire de Mourenx est l’événement de promotion du commerce et de l’artisanat.

Des spectacles de rue (gratuits) viendront animer ces deux jours de réjouissances.

La Foire est ouverte de 9 h (10 h le dimanche) à 19 h et se décline autour de trois univers : Art & déco, Habitat & loisirs, Terroir & gastronomie. Vous y retrouverez bien sûr les chapiteaux et terrasses de restauration, des commerçants et des associations ainsi que ceux pour les enfants.

La Foire est organisée par la CCLO, en partenariat avec la ville, dans le cadre de sa compétence commerce.

Sous le chapiteau institutionnel la CCLO vous accueillera et vous proposera un jeu-concours avec de nombreux lots à gagner, une très belle exposition de photos au cœur des entreprises du territoire, des animations sur la prévention des déchets et des conseils sur la rénovation de votre habitat avec la présence des agents du guichet Habitat-Energie.

Sur l’espace ville de Mourenx, vous retrouverez les animations portées par le service Education-Jeunesse ainsi qu’une présentation des projets-phares proposée par les élu·e·s. Les Mourenxois·es pourront aussi venir pour installer / paramétrer l’application mobile de la ville Imagina.

Le week-end démarrera dès le vendredi par une soirée d’ouverture à la salle Louis Blazy, organisée par l’AS Mourenx-Bourg Football, à partir de 19 h.

Retrouvez toutes les animations (et elles sont nombreuses) et les informations pratiques sur www.cc-lacqorthez.fr

En route vers un PLUi

En route vers un PLUi

Lundi c’est à l’unanimité que les élu·e·s de la CCLO ont décidé de réaliser un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi).

Ce vote nous engage dans une construction commune, au-delà de notre projet de territoire, dans une nouvelle ambition urbaine à l’échelle de l’intercommunalité. C’est la vision de l’ensemble des 61 communes sur leurs propres trajectoires dans un destin collectif.

Si cela n’a pas été rendu possible avant, aujourd’hui, avec du temps et de la pédagogie, nous sommes désormais prêts.

Ce qui pourrait apparaître comme un passage obligé, comme une contrainte réglementaire, doit être au contraire saisi comme une opportunité.

Nous allons co-construire ensemble ce qui sera demain notre feuille de route en matière de développement urbain, agricole, économique, etc.

Il ne s’agit pas d’opposer la vie citadine à la ruralité mais d’affirmer leur complémentarité. D’opposer l’industrie à l’agriculture mais de dire que nous avons besoin de l’une comme de l’autre. D’opposer le développement à l’environnement mais d’associer les deux.

Chacun·e des élu·e·s donnera sa vision du développement de sa commune et de notre territoire.

Les enjeux d’un plan local d’urbanisme unique et en commun sont nombreux. Ensemble nous serons plus forts.
Avec ce PLUi nous mettons plus de NOUS dans le JE.

Notre démographie et les prospectives de l’essor économique seront prises en compte, comme notre travail sur les trames vertes et bleues et leurs corridors de biodiversité.
Ce sont aussi nos différents documents contractuels qui y seront associés : le Plan Local de l’Habitat (PLH), le schéma de développement commercial, nos zones d’activités économiques et commerciales, le tourisme, l’agriculture, le plan mobilité, etc.

Si les élus communautaires ont accepté de s’engager dans le PLUi, c’est désormais aux conseils municipaux d’accepter cette longue démarche qui prend corps dès aujourd’hui. La procédure sera ponctuée de nombreux travaux et de nombreuses rencontres (entre élu·e·s, associations et habitant·e·s) pour une adoption à la fin 2025.

Le Belvédère : un projet phare

Le Belvédère : un projet phare

Mercredi, une délégation du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine est venue à notre rencontre pour découvrir le projet du Belvédère.

Laurence Rouède, vice-présidente du Conseil régional, et de Frédérique Espagnac, sénatrice et conseillère régionale, et les services régionaux sont venus préparer les futurs contrats de développement et de transition et programmes Leader (initiative de l’Union Européenne pour soutenir des projets de développement rural lancés au niveau local).

Ce qui a permis, hier, de voir l’attribution de crédits complémentaires pour les études votés à l’unanimité lors du comité Leader pour le Belvédère à hauteur de 22 000 euros (mais aussi pour la place du Béarn pour 18 000 euros).

Etablissement phare de notre commune, le Belvédère va renouer avec ses heures de gloire en devenant un lieu de séminaires.

Un constat est rapidement apparu auprès des entreprises locales. Notre territoire, avec le temps, ne disposait plus de lieu de rencontres (de travail et de réception) pour celles-ci. Le Belvédère, par le passé, a eu ce rôle. Avec notre projet il redeviendra ce lieu de qualité.

Avec l’appui de la Société d’Equipement des Pays de l’Adour (SEPA), la Ville de Mourenx a décidé de faire renaître ce lieu. Le projet du Belvédère résume à lui seul plusieurs dimensions du renouvellement urbain de la ville qui s’achève et du nouveau départ du territoire engagé ces dernières années.

A l’image des autres constructions, le collectif d’architectes reprendra, pour le Belvédère, les caractéristiques de l’architecture rationaliste du début des années 1960 : simplicité des volumes, jeux de rythme sur les façades, baies-vitrées, murs de béton caverneux, réutilisation du sol en pierre d’Arudy, etc.

Ce lieu sera également l’occasion de raconter l’histoire de Mourenx et du bassin industriel en mettant en avant les grands temps forts de son passé, de son présent et de son futur. Avec, par exemple, la création d’une scénographie moderne et numérique pour imprégner le visiteur d’un héritage historique.

Depuis le début de cette année les services municipaux travaillent aux démarches de concertation. Les travaux et aménagements sont prévus pour 2023 – 2025, le tout pour une inauguration fin 2025.

Budget 2022 : investir dans l’avenir

Budget 2022 : investir dans l’avenir

Le budget de la ville de Mourenx a été voté hier soir en conseil municipal.

Notre santé financière est saine avec 15 millions d’euros de budget : 5,8 millions € en investissement et 9,2 millions € en fonctionnement.

Le nouveau départ est engagé : la bonne gestion financière de la commune et la maîtrise de nos dépenses de fonctionnement nous permettent de maintenir un niveau d’investissement très important. Là où les communes de même strate investissent 309 euros par habitant, nous investirons cette année 680 €/habitant (hors pôle de santé), soit plus du double de la moyenne nationale !
Nous engagerons dès le mois prochain la rénovation de notre gymnase municipal. Le nouveau centre culturel abritant l’école de musique, Ibéria Cultura et ADEMA sera livré cet été et permettra aux trois associations d’exercer dans des conditions optimales.
Le pôle de santé, en cœur de ville, se rajoute à ces investissements et développera l’offre de santé à Mourenx : médecins, infirmiers, sages-femmes, podologue, psychologue, ostéopathe, télé-ophtalmologue…

Tous ces projets d’avenir, pour notre ville et notre territoire, sont déjà notre quotidien.
C’est maintenant que nous dessinons la ville de demain.

Les efforts consentis depuis plusieurs années pour maîtriser les dépenses et le fonctionnement, pour optimiser la recherche de financements extérieurs et d’autofinancements et pour réduire la dette nous permettent d’investir à la fois dans des projets structurants et dans les opérations courantes, malgré un contexte financier toujours plus contraint du fait de la baisse des dotations de l’Etat.

De nombreux investissements ont été réalisés pour moderniser l’habitat, les équipements sportifs et culturels, les écoles, les espaces publics…

A la fin de notre mandat, et malgré tous ces investissements, le niveau d’emprunt sera de 7,2 millions d’euros. Soit 1,5 million de moins qu’en 2014 où nous étions à 8,7 millions d’euros de dette.

Aujourd’hui comme demain, nous mettrons tout en œuvre, aussi via une dynamique budgétaire positive, pour nos valeurs de solidarité, de coopération et de proximité, comme nous nous y sommes engagés.

Pour un territoire hydrogène

Pour un territoire hydrogène

Lundi s’est tenu un événementiel autour de l’hydrogène organisé par le Territoire d’industrie Lacq – Pau – Tarbes qui a rassemblé près de 200 acteurs publics et privés.

En tant que Vice-Président du pôle métropolitain du Pays de Béarn en charge du Développement économique, ce fut l’occasion pour moi de rappeler les nombreux atouts de notre territoire pour l’avenir de cette filière. Nous disposons déjà d’acteurs majeurs de l’industrie et de la recherche engagés dans des projets hydrogène tels qu’Air Liquide à Pardies, H2V à Lacq mais aussi Canoë (au sein de notre structure Chemstart’up).

Si le bassin de Lacq dispose d’atouts pour cette énergie de la transition écologique, elle sera aussi source de création d’emplois (à tous les niveaux) et des formations qui y mènent.

La transition énergétique ne peut se faire que par une volonté politique affirmée.
L’hydrogène représente pour nous l’énergie de demain dont les usages sont déjà présents sur notre large écosystème territorial.

Avec le Territoire d’industrie nous avons produit un livre blanc présenté à cette occasion. Ce travail collectif d’envergure propose une stratégie « Pyrénées Hydrogène » à l’horizon 2040 et à l’échelle européenne. Nous y développons nos engagements et nos perspectives pour de l’hydrogène décarboné dans une filière structurée, avec une stabilité de la demande avérée et des approvisionnements garantis.

La Communauté de Communes de Lacq-Orthez est pleinement engagée dans la transition énergétique.
Face à l’urgence climatique, notre territoire investit vertueusement pour l’avenir et est ainsi devenu un pôle de référence en matière de chimie verte et de bioénergies. Aujourd’hui et demain avec l’hydrogène nous nous engageons davantage dans les énergies vertes.

Photo : © Michel Malvezin – Pays de Béarn

Posté dans Actualités
Plus d’écologie pour moins de taxes

Plus d’écologie pour moins de taxes

Nous travaillons beaucoup à l’écologie et nous vous en faisons souvent part.

Aujourd’hui nous en avons un nouvel exemple avec la baisse de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM). Cette dernière finance la collecte de tous les déchets (ordures ménagères et tri sélectif en déchetteries et ramassages à domicile), leur élimination et leur revalorisation.

Car vous triez plus et mieux, nous pouvons réduire notre fréquence de collecte et donc baisser cette taxe.

Je n’ai jamais été favorable à l’écologie punitive… J’estime que les actes écologiques doivent être récompensés, et c’est ce que nous faisons avec la baisse de la TEOM.
Jamais cette taxe n’avait diminuée depuis son instauration à la CCLO.
Aujourd’hui elle baisse de 11 %.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, lors du conseil communautaire de lundi nous avons décidé de ne pas augmenter les taux d’imposition, comme je m’y étais engagé.

En ces temps où l’inflation est forte et l’avenir bien incertain, ces actions sur la fiscalité sont un soutien au pouvoir d’achat des administrés.