Ce week-end c’est le grand retour de la Foire de Mourenx

Ce week-end c’est le grand retour de la Foire de Mourenx

Les 14 et 15 mai, pour sa trentième édition, la Foire vous attend plus festive que jamais.

Cette année, le thème des 4 éléments (eau, air, feu et terre) sera mis à l’honneur dans différents lieux pour des animations et ateliers, en accès libres et gratuits : coquelicots géants, trapèzes volants, murs végétalisés…

Avec plus de 150 exposants, venus de toute la France, la Foire de Mourenx est l’événement de promotion du commerce et de l’artisanat.

Des spectacles de rue (gratuits) viendront animer ces deux jours de réjouissances.

La Foire est ouverte de 9 h (10 h le dimanche) à 19 h et se décline autour de trois univers : Art & déco, Habitat & loisirs, Terroir & gastronomie. Vous y retrouverez bien sûr les chapiteaux et terrasses de restauration, des commerçants et des associations ainsi que ceux pour les enfants.

La Foire est organisée par la CCLO, en partenariat avec la ville, dans le cadre de sa compétence commerce.

Sous le chapiteau institutionnel la CCLO vous accueillera et vous proposera un jeu-concours avec de nombreux lots à gagner, une très belle exposition de photos au cœur des entreprises du territoire, des animations sur la prévention des déchets et des conseils sur la rénovation de votre habitat avec la présence des agents du guichet Habitat-Energie.

Sur l’espace ville de Mourenx, vous retrouverez les animations portées par le service Education-Jeunesse ainsi qu’une présentation des projets-phares proposée par les élu·e·s. Les Mourenxois·es pourront aussi venir pour installer / paramétrer l’application mobile de la ville Imagina.

Le week-end démarrera dès le vendredi par une soirée d’ouverture à la salle Louis Blazy, organisée par l’AS Mourenx-Bourg Football, à partir de 19 h.

Retrouvez toutes les animations (et elles sont nombreuses) et les informations pratiques sur www.cc-lacqorthez.fr

Budget 2022 : investir dans l’avenir

Budget 2022 : investir dans l’avenir

Le budget de la ville de Mourenx a été voté hier soir en conseil municipal.

Notre santé financière est saine avec 15 millions d’euros de budget : 5,8 millions € en investissement et 9,2 millions € en fonctionnement.

Le nouveau départ est engagé : la bonne gestion financière de la commune et la maîtrise de nos dépenses de fonctionnement nous permettent de maintenir un niveau d’investissement très important. Là où les communes de même strate investissent 309 euros par habitant, nous investirons cette année 680 €/habitant (hors pôle de santé), soit plus du double de la moyenne nationale !
Nous engagerons dès le mois prochain la rénovation de notre gymnase municipal. Le nouveau centre culturel abritant l’école de musique, Ibéria Cultura et ADEMA sera livré cet été et permettra aux trois associations d’exercer dans des conditions optimales.
Le pôle de santé, en cœur de ville, se rajoute à ces investissements et développera l’offre de santé à Mourenx : médecins, infirmiers, sages-femmes, podologue, psychologue, ostéopathe, télé-ophtalmologue…

Tous ces projets d’avenir, pour notre ville et notre territoire, sont déjà notre quotidien.
C’est maintenant que nous dessinons la ville de demain.

Les efforts consentis depuis plusieurs années pour maîtriser les dépenses et le fonctionnement, pour optimiser la recherche de financements extérieurs et d’autofinancements et pour réduire la dette nous permettent d’investir à la fois dans des projets structurants et dans les opérations courantes, malgré un contexte financier toujours plus contraint du fait de la baisse des dotations de l’Etat.

De nombreux investissements ont été réalisés pour moderniser l’habitat, les équipements sportifs et culturels, les écoles, les espaces publics…

A la fin de notre mandat, et malgré tous ces investissements, le niveau d’emprunt sera de 7,2 millions d’euros. Soit 1,5 million de moins qu’en 2014 où nous étions à 8,7 millions d’euros de dette.

Aujourd’hui comme demain, nous mettrons tout en œuvre, aussi via une dynamique budgétaire positive, pour nos valeurs de solidarité, de coopération et de proximité, comme nous nous y sommes engagés.

Egalité pour tou·te·s

Egalité pour tou·te·s

Hier était la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.

Si l’actualité tient à mettre en avant ce sujet et que le gouvernement fait des annonces, peu de réelles mesures sont mises en œuvre contre ces violences.

Ces violences dont les agissements semblent tomber dans l’indifférence et nombre de leurs auteurs ne sont toujours pas inquiétés.

Le courage de celles qui arrivent à témoigner et la force de celles qui manifestent, comme le week-end dernier, doivent nous guider vers un combat : pour éviter, pour défendre, pour déconstruire, pour libérer.

Ce combat permanent est bien plus large, il est celui de l’égalité entre tou·te·s.

Face à ces constats nous devons avoir une réflexion collective d’ampleur et nous mobiliser dans nos vies, dans nos territoires et au quotidien.

A Mourenx nous nous engageons. Ainsi, dès ce soir et ces prochains jours, nous vous proposons plusieurs temps forts, portés par les structures municipales et les associations.

Aujourd’hui, vendredi 26 novembre à 20 h 30 au Ciné M : ciné-débat autour du film « Slalom », de la réalisatrice Charlène Favier, sélection officielle au Festival de Cannes 2020.
« Lyz, 15 ans, vient d’intégrer une prestigieuse section ski-études. Fred, ex-champion, est désormais son entraîneur. Galvanisée par son soutien, Lyz s’investit à corps perdu, physiquement et émotionnellement. Elle enchaîne les succès mais bascule rapidement sous l’emprise absolue de Fred… ».
Cette soirée est proposée par l’association mourenxoise Olympe qui œuvre pour les droits des filles et des femmes depuis 2013.
Anne Saouter, anthropologue spécialiste des questions sur la place des femmes dans le sport, sera présente pour échanger.
(Tarif unique : 4,20 €)

Samedi 27 novembre à 10 h au Grand dojo : atelier de self défense animé par un professeur agréé avec l’AMM Judo.
Anne Saouter sera également présente pour échanger avec les participantes.
Gratuit.

Mercredi 1er décembre à 18 h 30 au Grand dojo : ateliers autour du karaté avec le Karaté Club.
Trois ateliers différents seront proposés pour découvrir le karaté sous toutes ses formes : karaté boxing, karaté santé et bien-être, self défense.
Gratuit

Le site Internet arretonslesviolences.gouv.fr regroupe plusieurs informations et coordonnées pour aider les femmes victimes de violences sexistes et sexuelles, mais aussi pour ceux qui veulent témoigner et agir. 

A la rencontre des associations

A la rencontre des associations

Samedi matin, dès 9 h 30, se tiendra le traditionnel Forum des associations de Mourenx sur le parvis du MI[X].

Cette année encore, en raison de la COVID, le forum connaîtra un format contraint mais conservera son utilité : découvrir les nombreuses associations mourenxoises, en devenir bénévole ou s’y inscrire.

Le tissu associatif de notre commune est riche et dense. Véritables forces vives de la cité, les associations mourenxoises ont un rôle primordial dans la cohésion sociale de notre territoire, certaines d’ailleurs remplissent des missions de service public.

Consciente de leur importance, notre municipalité leur apporte une aide financière directe significative, met à leur disposition des locaux et moyens techniques et a su récompenser les bénévoles au travers d’une carte VIB (very important bénévole) donnant accès à des réductions et privilèges.

Les chantiers du pôle culturel sur l’ancienne école maternelle Victor Hugo, ou encore la prochaine rénovation du gymnase, illustrent notre volonté de les accompagner en mettant à leur disposition des équipements de qualité leur permettant de pratiquer dans les meilleures conditions.

Leur vitalité dépend de l’engagement des bénévoles donnant de leur temps pour les autres mais également des licenciés ou adhérents qui participent activement à leurs activités.

Nous comptons sur vous, et ils comptent sur vous ce samedi pour renforcer leurs rangs.

Belle rentrée 2021

Belle rentrée 2021

Dans quelques jours petit·e·s et plus grand·e·s reprendront le chemin de l’école.

C’est un nouveau départ vers les savoirs, la connaissance, les retrouvailles avec les camarades et les rencontres.

A Mourenx, plus que jamais, l’école reste la priorité de la municipalité. Nous nous engageons pour qu’elle demeure un lieu d’intégration sociale et culturelle, de solidarité et d’égalité des chances.

Nous continuerons à investir pour les générations futures, comme nous le faisons depuis 2014 avec la rénovation des écoles communales, le déploiement des outils numériques (tableaux et tablettes), la restauration scolaire de qualité (bio et circuits courts) et l’accès à la culture et à la pratique sportive.

Les services municipaux mettent tout en œuvre au quotidien pour l’épanouissement et la réussite des enfants. La réalisation, chaque année, d’un guide pratique permet aux familles de préparer sereinement la rentrée. Et le Guichet Education-Jeunesse (avec son Portail Famille pour réserver la garderie et la cantine) reste l’interlocuteur privilégié dans toutes les démarches.

Avec la CCLO, une aide aux devoirs est proposée à tous les élèves du primaire du territoire de la communauté de communes. Ce service communautaire vient consolider les acquis fondamentaux de l’enfant.

A Mourenx comme à la CCLO, nous sommes mobilisés pour accompagner toutes les familles tout au long de la scolarité pour leur offrir les conditions optimales d’éducation et préparer notre avenir commun.

En cette rentrée, j’ai également une pensée émue et reconnaissante pour André Cazetien qui fut mon instituteur et qui m’a tant appris.

Belle rentrée 2021 à tous, sous le signe de la solidarité et de la confiance.

Prêts… partez !

Prêts… partez !

Le nouveau départ pour les Mourenxoises et les Mourenxois est lancé.

Il y a plus de 60 ans, Mourenx ville nouvelle sortait de terre… aujourd’hui notre ville et notre bourg vont renaître en bénéficiant d’une transition éco-responsable.

Pour continuer à grandir ensemble et bâtir la ville de demain nous nous imposons un haut niveau d’investissement pour accroitre la qualité de nos équipements et embellir notre cadre de vie. Des investissements conséquents mais supportables pour notre commune et sans impacts négatifs pour les années à venir, grâce aux partenariats et subventions.

Par notre travail de proximité, de coopération et de solidarité nous construisons de nouveaux succès.

Cette semaine nous avons présenté le grand changement qui attend notre ville : la tour des célibataires va disparaitre. Symbole d’un passé révolu, la tour ne correspond plus aux modes de vie actuels et est délaissée par ses occupants. A sa place verra le jour un immeuble moderne, de haute qualité environnementale, de taille humaine (22 logements) avec de grandes prestations (belles terrasses, parkings souterrains, logements traversants, espaces verts…), tout en restant une habitation à loyers modérés. Ce projet (cette promesse tenue !) est la suite logique du plan stratégique de modernisation du patrimoine d’habitat collectif initié dès 2014.

Un nouveau visage pour notre commune qui s’accompagnera un peu plus tard de la rénovation de l’emblématique belvédère. Ancré dans la mémoire collective et où chacun·e y a des souvenirs personnels, il fera l’objet d’une métamorphose frugale (démarche architecturale économe tant en ressources qu’en énergie qui privilégie des matériaux et savoir-faire locaux) pour lui rendre son prestige d’antan. Ce lieu privilégié sera dédié à des séminaires, des conférences ou encore des réceptions et se trouvera au cœur d’un nouveau parc offrant une vue panoramique sur la ville, le bassin de Lacq et les Pyrénées.

A ces projets phares s’ajoutent le pôle santé (déjà en travaux), la future résidence intergénérationnelle et le pôle culturel qui prendront place dans l’ancienne école Victor Hugo, la place du Béarn (prochainement rénovée), et également un arboretum…

Tant de chantiers, tant de projets, pour un avenir durable pour Mourenx qui renaît partout et pour tous.

Sur la ligne de départ

Sur la ligne de départ

Dans moins de deux mois, les coureurs du Tour de France seront au départ de Mourenx, et déjà les festivités ont débutées.

Organisée par la Ville avec des associations et différents partenaires, La Fête du Tour de samedi dernier fut un succès ! Sorties à vélo, balades en triporteur, défis, escape game, remise des prix de la dictée… tant d’animations créatives qui ont fait le bonheur de tou·te·s.

Le Tour de France à Mourenx va mettre en lumière notre ville et son dynamisme retrouvé. Un nouveau départ est engagé avec les élus qui m’entourent et nos actions sont au cœur du quotidien de toutes les Mourenxoises et tous les Mourenxois : une rénovation urbaine audacieuse et réussie, des habitats vétustes remplacés, des espaces-verts étendus, des services au public renforcés, une offre de santé accrue et pérennisée…

Ces réussites sont aussi dues à un tissu économique prospère, qui est source d’emplois.

Si Mourenx a les faveurs du départ, le 16 juillet prochain, c’est tout le territoire qui sera mis à l’honneur.

Nous sommes une terre de cyclisme et un territoire de vélo. Pas seulement car amateurs et confirmés aiment à pédaler sur nos routes, mais parce qu’il n’y aurait pas de vélos sans les entreprises de la CCLO. Du cadre du vélo, à la tenue du cycliste, en passant par la gourde, tant d’équipements sont issus du travail des industriels du bassin de Lacq. La CCLO et les acteurs économiques du territoire profiteront de cette grande fête populaire pour présenter le rôle de l’industrie et de sa recherche et développement dans notre vie de tous les jours. A découvrir très prochainement…

La ville dote les futurs collégiens d’une tablette numérique

La ville dote les futurs collégiens d’une tablette numérique

La réussite éducative est pour notre municipalité, la priorité des priorités.

Sur les 20 millions d’euros consacrés à l’investissement durant notre mandature, la moitié, 10 millions d’euros, ont été consacrés à la construction ou à la rénovation de nos écoles.
Toutes auront été rénovées ou reconstruites. Nous nous étions engagés à rénover les maternelles. Nous aurons rénové toutes les écoles, maternelles et élémentaires, en ville comme au bourg, à la fin de notre mandat, allant beaucoup plus loin que nos engagements.

Au delà des investissements, nous avons apporté un regard tout particulier sur les repas à la cantine. Nous préparons nos repas en favorisant le bio et les circuits courts. Partis de loin, c’est aujourd’hui 50% de bio ou de circuits courts que consomment nos enfants dans leurs assiettes.

Nous avons choisi de favoriser les déplacements à pied entre écoles et cantine pour les élèves des élémentaires afin de réduire notre empreinte carbone, de préserver notre environnement, et d’encourager la marche et le « manger bouger ». Évidement, en cas de mauvais temps le transport se fait en bus. Vous l’avez compris, notre logique est respectueuse de la planète et de la santé de nos enfants.

Avec le Tout P’tit festival, le nouveau City Stade, la création de l’Académie, le développement de notre animation jeunesse, la mise en place du Pass Jeunesse, jamais les enfants à Mourenx n’ont été aussi bien accompagnés.

Cerise sur le gâteau, nous avons remplacé le dictionnaire offert aux élèves de CM2 pour leur passage au collège par une tablette numérique personnelle.

Posté dans Culture & Jeunesse
3,1 M€ pour la restructuration du self du lycée Fébus à Orthez.

3,1 M€ pour la restructuration du self du lycée Fébus à Orthez.

Il y a quelques mois je déjeunais au self du lycée Fébus à Orthez, avec les représentants des professeurs et parents d’élèves et en présence de son proviseur, Philippe Dubourg.

Au menu : les conditions de travail des agents dans une plonge étriquée, les longues files d’attente les lycéens en entrant et en sortant du self rendant la pause déjeuner en véritable course contre la montre ! Des conditions générant pour toutes et tous, stress et retards répétés.

Après avoir porté le dossier auprès du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine notre assemblée se prononce aujourd’hui sur la situation du self et propose une restructuration de la restauration à hauteur de 3,1 millions d’euros.

Elle le fait dans le cadre d’un Plan Pluriannuel d’Investissement, rappelant que « le lycée est le lieu par excellence de la qualification et de la réussite scolaire. Préparer le lycée de demain, c’est prendre en compte le contexte économique, social, culturel et démographique de la Région, en évolution constante.

La Région a en charge la construction, l’aménagement, l’entretien, l’équipement et le fonctionnement des 296 lycées publics, y compris maritimes et agricoles, de même que des Établissements Régionaux d’Enseignement Adapté. Ils sont l’univers quotidien de près de 200 000 lycéens, et représentent un patrimoine de plus de 4 millions de m2 . Tout doit contribuer à proposer aux jeunes néo-aquitains une offre éducative performante, pour en faire des citoyens aptes à s’insérer dans la vie active. Il s’agit d’améliorer la qualité des locaux, leurs dimensions, leur agencement, les équipements des ateliers, ainsi que des salles spécialisées et la qualité des locaux d’accompagnement comme les demi-pensions, les CDI ou résidences lycéennes. Ces investissements concernent donc aussi les conditions de travail des adultes participant à l’acte pédagogique dans les établissements. L’ensemble des actions menées sur les bâtiments cible le développement humain, en favorisant de bonnes conditions d’études et de travail ainsi qu’une consommation énergétique maîtrisée, responsable et vertueuse. » 

Au delà de la restauration, cet investissement important consolide le lycée Fébus sur son territoire et rappelle l’attachement de la Région à ses options culturelles.

Culture et Handicap autour de l’agence éclat au MI[X]

Culture et Handicap autour de l’agence éclat au MI[X]

Le MI[X] accueille aujourd’hui les acteurs culturels sur le thème du handicap et des structures culturelles. L’agence régionale « écla » (écrit cinéma livre audiovisuel) est à l’initiative de l’organisation de cette journée.

La façon dont les acteurs culturels se représentent le handicap, l’accessibilité des collections et des services ont fait l’objet de larges débats et témoignages. La culture est un droit fondamental. Nous avons le devoir de lever les obstacles pour permettre à toutes les personnes en situation de handicap d’avoir accès à la culture, de pouvoir être spectateur ou lecteur, comme acteur ou auteur.

Nous devons dépasser l’obligation faite par la loi, les normes, pour aller plus loin. « La culture ce n’est pas du superflu c’est fondamental. C’est un droit et un droit ne se discute pas » rappelle Cécile FERREIRA du conseil départemental de la Gironde.