Posté dans Actualités
Sauvons le Tibet, au nom de l’humanité

Sauvons le Tibet, au nom de l’humanité

Partager l'article

Ce week-end l’APACT (Association pour l’Art et la Culture du Tibet) fêtait son trentième anniversaire en présence de très nombreuses personnes et de personnalités. Trente années passées à venir en aide aux réfugiés tibétains vivant en Inde à Mainpat. 

L’APACT permet aux enfants d’aller à l’école, de poursuivre leurs études, grâce aux parrainages. Elle permet également de venir en aide à des vieillards n’ayant plus de famille. Elle aide à la reconstruction de maisons, de bâtiments, à la culture des terres… Elle aide à la préservation de la culture et de l’identité d’un peuple qui vit une tragédie sous le regard indifférent du reste de la planète.

Et pourtant ce que vivent les tibétains sur leur terre, le Tibet, est un véritable génocide culturel et humain : Persecution, torture, exécution, barbarie.. Les mots ne sont pas assez forts pour décrire ce qui se passe sur le toit du monde.

Le reste de la planète pendant ce temps là préfère commercer avec la Chine, aveuglé par une croissance économique qui repose sur l’exploitation du peuple chinois, un mépris de l’environnement, et qui le conduit à détricoter notre modèle social. Nous en oublions l’essentiel. L’humanité. 

Car chaque fois qu’un peuple, qu’une civilisation, est traité de la sorte c’est l’humanité toute entière qui est en danger. Au moment où la Chine envahissait le Tibet, Hitler nous faisait vivre l’un des pires cauchemars que l’Europe fut amenée à connaître.

Nous devons nous souvenir de notre histoire et ne pas succomber aux intérêts économiques au détriment des Tibétains. Pouvons-nous être en même temps si attachés aux droits de l’homme et aux valeurs humaines, et fermer les yeux sur un génocide? Pouvons nous être si attachés à la Liberté et ne pas vouloir défendre celle des autres, comme d’autres ont défendu la notre?

Non à l’evidence. Alors ne fermons pas les yeux sur les effroyables immolations qui appellent en vain nos regards. Soutenons les associations, aidons les réfugiés, exigeons des « autorités » chinoises qu’elles ouvrent immédiatement des négociations avec le gouvernement tibétain en exil pour une véritable autonomie du Tibet. Pour eux, pour nous, pour les chinois, pour l’humanité.

 

Laisser un commentaire