Posté dans Actualités
Les lumières du phare contre l’obscurantisme

Les lumières du phare contre l’obscurantisme

Partager l'article

Le décors reste le même. Le phare de Biarritz.  Là où les Pyrénées se meurent dans l’océan.

Chaque année à la même époque des femmes et des hommes se retrouvent là. Depuis des années, à l’invitation de l’association des Bascos, je participe à cette marche des fiertés pour défendre les valeurs de notre république :

Liberté : celle de pouvoir s’aimer librement, quelque soit son orientation sexuelle. Il aura fallu bien des combats pour s’y rapprocher, bien des marches comme celle d’aujourd’hui.

Chaque année nous rappelons que l’OMS (Organisme Mondial de la Santé) n’a supprimé l’homosexualité de la liste des maladies mentales que le 17 mai 1993, date retenue pour la commémoration de la journée internationale contre l’homophobie. Chaque année nous rappelons que chez les adolescents, les violences homophobes sont la première cause de suicide. Principales raisons : les insultes, les violences et les discriminations.

Égalité : celle de pouvoir se marier, adopter, avoir les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Là encore il en aura fallu des défilés et des actions avant que le mariage pour tous devienne une réalité. La loi a été promulguée le 17 mai 2013 après bien des débats, bien des oppositions et bien des discours obscurantistes. C’était un 17 mai, pour la journée internationale contre l’homophobie. Il reste encore du chemin à faire pour que l’égalité soit réelle.

Fraternité : Celle de pouvoir dépasser nos « moi » pour faire un « nous » Celle de pouvoir se considérer comme des sœurs, des frères et agir en tant que tels. Là, la route sera longue, très longue. Les actes et violences homophobes en témoignent malheureusement. Comme le massacre d’Orlando aux États Unis.

Liberté, Égalité, Fraternité : ces mots pour lesquels du sang a été versé, des vies ont été sacrifiées. Des mots inscrits au premier article de la déclaration universelle des droits de l’homme :  « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »

Nous avons encore marché aujourd’hui. Une marche pour que l’humanité passe au dessus des différences.

Laisser un commentaire