Posté dans Culture & Jeunesse
3,1 M€ pour la restructuration du self du lycée Fébus à Orthez.

3,1 M€ pour la restructuration du self du lycée Fébus à Orthez.

Partager l'article

Il y a quelques mois je déjeunais au self du lycée Fébus à Orthez, avec les représentants des professeurs et parents d’élèves et en présence de son proviseur, Philippe Dubourg.

Au menu : les conditions de travail des agents dans une plonge étriquée, les longues files d’attente les lycéens en entrant et en sortant du self rendant la pause déjeuner en véritable course contre la montre ! Des conditions générant pour toutes et tous, stress et retards répétés.

Après avoir porté le dossier auprès du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine notre assemblée se prononce aujourd’hui sur la situation du self et propose une restructuration de la restauration à hauteur de 3,1 millions d’euros.

Elle le fait dans le cadre d’un Plan Pluriannuel d’Investissement, rappelant que « le lycée est le lieu par excellence de la qualification et de la réussite scolaire. Préparer le lycée de demain, c’est prendre en compte le contexte économique, social, culturel et démographique de la Région, en évolution constante.

La Région a en charge la construction, l’aménagement, l’entretien, l’équipement et le fonctionnement des 296 lycées publics, y compris maritimes et agricoles, de même que des Établissements Régionaux d’Enseignement Adapté. Ils sont l’univers quotidien de près de 200 000 lycéens, et représentent un patrimoine de plus de 4 millions de m2 . Tout doit contribuer à proposer aux jeunes néo-aquitains une offre éducative performante, pour en faire des citoyens aptes à s’insérer dans la vie active. Il s’agit d’améliorer la qualité des locaux, leurs dimensions, leur agencement, les équipements des ateliers, ainsi que des salles spécialisées et la qualité des locaux d’accompagnement comme les demi-pensions, les CDI ou résidences lycéennes. Ces investissements concernent donc aussi les conditions de travail des adultes participant à l’acte pédagogique dans les établissements. L’ensemble des actions menées sur les bâtiments cible le développement humain, en favorisant de bonnes conditions d’études et de travail ainsi qu’une consommation énergétique maîtrisée, responsable et vertueuse. » 

Au delà de la restauration, cet investissement important consolide le lycée Fébus sur son territoire et rappelle l’attachement de la Région à ses options culturelles.

Laisser un commentaire