Gendarmerie : nous tenons nos engagements !

Gendarmerie : nous tenons nos engagements !

Partager l'article

C’était un engagement pour nous. Mieux accueillir les usagers, en renforçant le service public. Donner à nos gendarmes les meilleures conditions de travail, leur permettre de vivre ensemble, en caserne, et non disséminés dans le parc locatif social (parfois sur le même palier que les personnes qu’ils peuvent interpeller).

Le noeud du problème était qu’il fallait trouver le montage financier permettant sa réalisation. Un serpent de mer pour mon prédécesseur qui, à court d’idées, demandait, dans un courrier en date du 24 janvier 2014, au président de la CCLO de porter le projet… Ce qui lui a été refusé par le Président de la CCLO dans un courrier du 17 février 2014, d’autres collectivités comme Artix, Orthez, Arthez-de-Béarn ayant construit leurs gendarmeries. Ce qu’il n’ignorait pas.

Arrivée aux affaires en 2014, notre municipalité trouva la solution permettant de réaliser la gendarmerie sans peser sur le budget communal et sans faire financer le programme par vos impôts locaux. Nous avons créé un budget annexe, qui s’équilibre avec un emprunt couvert par les loyers versés par l’État. Autrement dit les loyers payés l’État pour la gendarmerie remboursent l’emprunt. 

Il suffisait d’y penser pour enfin réaliser ce que nous nous étions engagés à faire. Opération blanche pour notre collectivité. 

Le service public de la ville s’est considérablement amélioré depuis 2014. Construction d’une gendarmerie, travaux d’accessibilité et de sécurité sur la cité scolaire (Conseil régional de Nouvelle Aquitaine), construction d’un nouveau pôle emploi sur l’ancienne maternité, École de la deuxième chance, rénovation ou reconstruction de toutes nos écoles, l’ensemble du Gabizos comprenant la salle Daniel BALAVOINE… Bientôt le pôle santé sur l’ancien défi mode dont nous venons de faire l’acquisition.

Vous le voyez, nous travaillons sans relâche à l’amélioration du service public et les résultats sont là.