Contre le Front National, je voterai Macron

Contre le Front National, je voterai Macron

Contrairement à 2002 la présence du Front National au deuxième tour de l’élection présidentielle n’est pas une surprise. Pire, elle s’est installée dans les esprits comme une normalité, une évidence presque naturelle.

Dimanche 07 mai nous aurons le choix entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors du deuxième tour des élections présidentielles.

Beaucoup, et notamment notre jeunesse, les plus fragiles, les oubliés, désabusés par ce choix, s’interrogent sur ce qu’ils feront dans l’isoloir. Des lycéens à Paris manifestent avec des banderoles « Ni Le Pen, Ni Macron » contrairement à 2002 où des cortèges monstres gonflaient les rues de France.

Jean-Luc Mélanchon, arrivé en tête à Mourenx, n’a donné à ce jour aucune consigne de vote contrairement à ce qu’il avait fait en 2002, ou plus près de nous en 2012.

Une victoire de Marine Le Pen ne peut donc être écartée.

La mort dans l’âme, j’irai voter Emmanuel Macron pour éviter le chaos que créerait une victoire du Front National, tant au plan national qu’international.

Une sortie de l’Europe ou de l’Euro ne ferait qu’aggraver la situation des précaires, étudiants, travailleurs, retraités ou chômeurs pourtant déjà excédés, à bout.

Les tensions à l’international sont révélatrices du malaise qui secoue notre planète. L’utilisation du gaz sarin par Bachar el-Assad en Syrie, les camps où sont enfermés et torturés les homosexuels en Tchétchénie, les tensions entre la Corée du nord et les Etats-Unis, la multiplication des attentats, les tensions au moyen Orient et proche Orient devraient réveiller nos consciences, nos mémoires.

Donald Le Pen & Marine Trump

Donald Le Pen & Marine Trump

Ce qui se passe aux États Unis est terriblement inquiétant.

Les conséquences du vote en faveur de TRUMP, aidé par Poutine, seront désastreuses pour l’humanité : la montée du populisme sur fond d’austérité entraîne la haine, le rejet de l’autre, les guerres, la destruction de la planète.

Trump c’est « No Limit » : passage en force, limogeage, atteinte aux libertés, négationnisme écologique, anti-avortement… en quelques jours seulement il accumule des actes volontairement très dangereux pour l’équilibre géo-politique de la planète.

A l’image du décret anti-immigration dans un pays qui s’est construit par l’immigration, qui entraîne des manifestations partout dans le monde, des scènes de panique dans les aéroports. Bref une atteinte aux droits de l’homme, un renoncement à la fraternité. Précisément ce qui peut entraîner un conflit mondial.

En France nous avons une fan, Marine Le Pen.

Signature du contrat de ville

Signature du contrat de ville

Le 07 décembre nous avons signé en présence de Monsieur le Préfet des Pyrénées-Atlantiques, Éric MORVAN,  un contrat de ville veille active pour la commune de Mourenx jusqu’en 2020. A cette occasion, monsieur le Préfet a rappelé que seules deux villes en France ont signé ce type de contrat saluant ainsi notre volontarisme.

Nous nous sommes engagés dans cette démarche pour au moins trois raisons :

être prioritaire sur les crédits de droit commun pour le financement de nos futurs investissements. 

– bénéficier de l’ingénierie de tous les signataires et profiter de la réunion annuelle du comité de pilotage pour être informés des nouveaux dispositifs d’aides vers les collectivités.

– continuer notre action visant à réintroduire la géographie prioritaire de la politique de la ville et pouvoir ainsi bénéficier de crédits spécifiques.

Le contrat de ville s’articule autour de 3 piliers :

Front National : Paradis fiscal et enfer social

Front National : Paradis fiscal et enfer social

Le Front National et l’exemplarité a du plomb dans l’aile, et c’est le moins que l’on puisse dire. « Panama Papers » est sur toutes les ondes, toutes les chaines de télés, et grands quotidiens.

L’enquête conduite par Le Monde et le CIJ a permis de mettre au jour un système de dissimulation d’avoirs financiers : de nombreuses personnalités, dont Frédéric Chatillon et Nicolas Crochet, proches de Marine Le Pen, sont soupçonnées d’avoir exfiltré de l’argent de France.

Frédéric Chatillon et Nicolas Crochet sont par ailleurs tous deux mis en examen dans le cadre d’une autre enquête. Celle qui concerne le micro parti de Marine Le Pen et le financement des campagnes présidentielle et législatives de 2012.

Dans le même registre 2 perquisitions en 2 jours ont eu lieu, au siège du Front National pour l’une et au domicile de Jean-Marie Le Pen pour l’autre.

Le fondateur du Front National, Jean-Marie Le Pen, dont le slogan était « mains propres, tête haute » nous dira encore qu’il s’agit d’un complot, que c’est de l’enfumage, il nous parle déjà de  « Panama pampers »… il est vrai que son majordome et homme de confiance est aussi cité par l’enquête « Panama papers »

Un budget 2016 sans augmentation d’impôts

Un budget 2016 sans augmentation d’impôts

Cette année encore nous n’augmenterons pas les impôts.

Pourtant, les baisses de dotations de l’état, cumulées aux nouvelles charges imposées aux communes, rendent nos constructions budgétaires de plus en plus difficiles. Toutes les villes y sont confrontées et Mourenx n’y échappe malheureusement pas. 

Dans ce contexte nous avons bâti notre budget 2016 en conjuguant une baisse de nos dépenses de fonctionnement avec le maintien d’un service public de qualité. Cela passe par une meilleure organisation de nos services, une volonté de recherche d’économies sur toutes nos lignes budgétaires quand cela est possible, de nouveaux partenariats (exemple du minibus financé par des partenaires), des recherches de financement pour nos projets comme pour notre fonctionnement.

Nous nous efforçons, depuis notre élection il y a deux ans, de faire mieux avec moins.

Je crois pouvoir dire que nous y parvenons grâce aux efforts de tous : élus, fonctionnaires, forces vives, comités de quartiers…

Soutien aux grévistes de SPEICHIM

Soutien aux grévistes de SPEICHIM

Les salariés de SPEICHIM sont en grève depuis plus de 10 jours. Ils revendiquent une hausse de leur salaire au regard de leur productivité afin de pouvoir vivre décemment. Quoi de plus juste et normal quand on travaille.

En 1995, alors salarié en 3X8 chez Elf Atochem à Mont, j’ai vécu un conflit, avec mes collègues, qui aura duré 51 jours. Je sais donc plus que quiconque ce que la grève veut dire et les sacrifices qu’elle représente pour les salariés. C’est sans doute parce que je viens du monde du travail que quand je rencontre les représentants des salariés de SPEICHIM dans mon bureau, je le fais sans la presse.

Je leur apporte tout mon soutien dans leur combat. Comme j’apporte tout mon soutien aux femmes et aux hommes qui se lèvent partout en France pour dénoncer les ravages faits au code du travail par la loi El Khomri ! Je rêve de voir les législateurs de gauche s’emparer de la question des salaires ! Je rêve qu’ils donnent un véritable coup de pouce au smic ! Et j’espère qu’ils ne voteront pas cette loi !

Une primaire pour la démocratie

Une primaire pour la démocratie

Depuis quelques semaines le débat des primaires à gauche pour l’élection présidentielle refait surface.

Personne ne s’étonnera que j’y sois favorable ayant défendu l’idée des primaires dans ma famille politique contre vents et marées.

L’élection présidentielle ne doit pas être le moment où l’on choisit un-e candidat-e mais celui où l’on choisit une orientation politique pour la France.

C’est pour cette raison fondamentale que le Président de la République doit s’y soumettre. Il ne peut, au moment où plusieurs sensibilités de la gauche ont quitté le gouvernement, s’en affranchir. Ce serait une erreur politique. Cela marquerait un peu plus le divorce en le politique et les citoyens.

Il doit au contraire débattre, affirmer ses choix, les défendre. C’est cela aussi le changement ! Cette nouvelle façon de faire de la politique, plus transparente, loin des calculs, celle que nos concitoyens nous demandent.

Les autres sensibiltés, les autres partis politique de la gauche doivent eux aussi pouvoir s’exprimer, proposer, débattre, convaincre. Il n’y a pas si longtemps nous portions cette expression : « c’est de la discussion que jaillit la lumière » N’ayons pas peur du débat. Il nous a conduit, au moment ou nous étions peu nombreux à y croire, à la victoire.

Alain ROUSSET Président de notre nouvelle grande Région

Alain ROUSSET Président de notre nouvelle grande Région

Réunie pour la première fois en séance plénière notre nnouvelle assemblée régionale Aquitaine Limousin Poitou-Charente vient d’élire sont Président.

Alain ROUSSET est élu naturellement à la tête du premier exécutif de la Région ALPC.

Dans son discours d’installation le nouveau Président s’est dit très ému et fier de cette fonction. « 5,8 millions de personnes à qui il faut répondre au quotidien et préparer l’avenir. Dans un moment de défiance au monde politique, à l’action publique, et même si les électeurs oublient parfois que notre modèle social est une conquête de la république, ce vote nous oblige, il m’oblige. C’est la plus grande Région de France, sans doute la plus belle ».

Le Président a aussitôt annoncé

Posté dans Politique
Attentat en Isère : Horreur et Indignation

Attentat en Isère : Horreur et Indignation

Horreur et indignation. Ce sont les sentiments qui nous animent après cette attaque terroriste contre le site industriel de Saint-Quentin-Fallavier dans l’Isère. Évidemment mes premières pensées vont à la famille de la victime décapitée. Un acte de barbarie que rien ne peut justifier.

Derriere cet acte de terrorisme qui ne manquera pas d’être revendiqué, se cachent des idées nauséabondes portées par l’etat islamique.

La radicalisation de la pensée religieuse, toutes confessions confondues, porte atteinte à notre liberté et entraîne guerres et conflits dont l’humanité toute entière garde des traces indélébiles. Ces actes, en période de ramadan, ne doivent pas nous faire tomber dans le piège de ces barbares : ce n’est pas la guerre du monde musulman sur l’Occident. Les premières victimes de l’état islamique sont les musulmans.

Comités de quartiers : l’engagement citoyen

Comités de quartiers : l’engagement citoyen

L’équipe du Conseil Municipal de Mourenx construit son action dans le cadre de la démocratie participative, multipliant les réunions publiques, favorisant le lien entre élus et citoyens.

Dans chaque quartier de la ville, des comités de quartier sont mis en place afin de donner la parole à leurs habitants, leur donner la possibilité de s’exprimer sur les aménagements et travaux, sur leur cadre de vie ou sur tout autre domaine.